Bypass Repeated Content

LES RUINES ROMANTIQUES LES PLUS CÉLÈBRES AU MONDE

Château de Heidelberg

Ansicht des Fassbaus von Schloss Heidelberg; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Julia Haseloff
Célébrations événementielles dans la Salle royale

Le bâtiment du Tonneau

Le Grand Tonneau situé dans le bâtiment du tonneau est une attraction originale du château de Heidelberg. Les princes-électeurs s’adonnaient à des festins mémorables dans la Salle royale voisine. Il est possible de louer la grande salle aujourd’hui pour organiser des célébrations privées.

Gravure sur cuivre du Grand Tonneau du château de Heidelberg, XVIIIe siècle ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Andrea Rachele

Le Grand Tonneau, gravure sur cuivre du XVIIIe siècle.

Une réserve de stockage démesurée

La meilleure perspective sur le bâtiment du Tonneau est offerte depuis la grande terrasse (Großer Altan). Les fenêtres aux formes gothiques étaient parfaitement démodées vers la fin du XVIe siècle alors que ce bâtiment fonctionnel fut érigé. Les motivations ayant incité le maître d’ouvrage Johann Kasimir, oncle et tutelle du futur Friedrich IV, à commander ceci restent un mystère. Un immense tonneau fut installé dans la cave du bâtiment en 1591, pour accueillir 130 000 litres de vin du Palatinat prélevés au titre du paiement de la dîme.

Vue du bâtiment du Grand Tonneau dans le bâtiment du tonneau du château de Heidelberg ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Niels Schubert

La dimension spectaculaire du tonneau est réellement appréciable de près.

Le célèbre Grand Tonneau

Le Grand Tonneau d’origine a disparu dans la tourmente de la guerre de Trente Ans. Il fut remplacé en 1664 par un fût encore plus grand d’une capacité de 200 000 litres. Près de 100 ans plus tard, le prince-électeur Carl Theodor, qui résidait depuis longtemps au château de Mannheim, fit construire le troisième Grand Tonneau. Sa capacité était de 220 000 litres de vin. Détail surprenant : un escalier mène à une plate-forme fixée sur le tonneau. Il a probablement été utilisé comme piste de danse dans le passé. 

Le gardien du tonneau Perkeo dans le bâtiment du tonneau du château de Heidelberg ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Julia Haseloff

De nombreuses légendes entourent le personnage du bouffon du roi.

Le bouffon de la cour de Carl Philipp bon vivant

Le nain Perkeo a été apporté du Tyrol du Sud à la cour de Heidelberg par le prince-électeur Carl Philipp au début du XVIIIe siècle. En tant que bouffon de la cour, il assurait le divertissement de la cour avec moult jeux de mots et son esprit jovial. Sa célèbre résistance à l’alcool lui valut nombre d’anecdotes. Personnage en bois peint, Perkeo tient encore aujourd’hui le Grand Tonneau à l’œil.

Des festins princiers dans la Salle royale

Le Frauenzimmerbau ou « aile des Dames », datant d’environ 1515, se dresse à côté du bâtiment du Tonneau ; il tient son nom du quartier d’habitation des dames de la cour aux étages supérieurs. La Salle royale, la grande salle de bal du château de Heidelberg se situe au rez-de-chaussée. Un aspect très pratique : lors des festins, il était possible de pomper le vin directement du Grand Tonneau dans l’aile des Dames adjacente puis dans la Salle royale. Cette salle a reçu le nom de « Königssaal » (Salle royale) en 1619 après l’élection du prince-électeur Friedrich V au titre de roi tchèque.

Innenansicht der Königssaals im Frauenzimmerbau von Schloss Heidelberg; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Julia Haseloff

La Salle royale dans l’aile des Dames.

En savoir plus

Personnalités
Œuvres d'art et pièces
Travail et loisirs

Veuillez sélectionner un maximum de 5 mots-clés.