Bypass Repeated Content

LES RUINES ROMANTIQUES LES PLUS CÉLÈBRES AU MONDE

Château de Heidelberg

Ansicht des Ottheinrichsbaus von Schloss Heidelberg; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl
Un palais de tous les superlatifs

L’aile Ottheinrich

L’aile Ottheinrich dans le château de Heidelberg est réputée comme le plus beau et le plus précoce des palais de la Renaissance allemande. De majestueuses sculptures en ornent la façade. Son intérieur recèle des témoins fascinants de son précieux aménagement passé.

Vue de l’aile Ottheinrich du château de Heidelberg ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Julia Haseloff

Une ornementation de façade riche en détails.

Façade d’apparat avec programme gouvernemental

Le sculpteur flamand Alexandre Colyn (1526-1612) a réalisé la décoration sophistiquée des statues sur la façade d’apparat imposante. L’image de soi du souverain et son programme politique ont été immortalisés ici dans la pierre. Les anciens héros et empereurs romains incarnent ici le pouvoir militaire et politique d’Ottheinrich. Mais les vertus chrétiennes que tout souverain se devait de posséder sont aussi représentées de manière figurative. Ottheinrich en personne s’est fait représenter dans le pignon central du portail. 

Figur an der Hoffassade des Ottheinrichsbaus von Schloss Heidelberg; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Julia Haseloff
Herkulesfigur an der Hoffassade des Ottheinrichsbaus von Schloss Heidelberg; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Julia Haseloff
Samsonfigur an der Hoffassade des Ottheinrichsbaus von Schloss Heidelberg; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Julia Haseloff

David, Hercule et Samson sur la façade d’apparat de l’aile Ottheinrich.

Visiteurs du château de Heidelberg ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Niels Schubert

Les statues d’origine grandeur nature sont protégées de nos jours.

Un abri pour des statues de valeur

Surprenante est la vue qui se déploie devant les fenêtres vides de l’étage supérieur sur le ciel bleu. Le toit à double pignon avait été endommagé depuis l’explosion du château par les Français en 1693 et a été complètement détruit par la foudre en 1764. Seul le rez-de-chaussée était protégé par un toit au XXe siècle. Les sculptures originales de la façade sont désormais abritées dans des salles pour des raisons de conservation. Elles peuvent être admirées de près lors de visites guidées spéciales.

Schloss Heidelberg, Ottheinrichsbau; Foto: Staatsanzeiger für Baden-Württemberg, Petra Schaffrodt

Un coup de foudre a détruit l’édifice en 1764.

Vue intérieure du musée allemand de la Pharmacie ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer

Un aperçu du musée allemand de la Pharmacie

Des expositions prenant place dans un écrin historique

Aujourd’hui, le Salon impérial et la salle des Hommes de l’aile Ottheinrich sont utilisés pour des expositions. Le musée allemand de la Pharmacie est situé au sous-sol depuis 1958. Le billet d’entrée du château comprend une visite de cette exposition intéressante retraçant l’histoire de la pharmacie.

En savoir plus

Œuvres d'art et pièces
Époques stylistiques

Veuillez sélectionner un maximum de 5 mots-clés.