LES RUINES ROMANTIQUES LES PLUS CÉLÈBRES AU MONDE

Château de Heidelberg

Ansicht der Kasematten von Schloss Heidelberg; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende
Des coursives voûtées austères

Les casemates

Les casemates du château de Heidelberg sont un trésor recherché mais rarement trouvé. De l’extérieur, seules de petites meurtrières laissent présager l’existence de ces coursives dissimulées datant du XVIe siècle.

Vue de la tour de l’Apothicaire, de l’aile Ottheinrich et de la tour de la Cloche avec casemate pointue en avant-plan ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer

Des casemates pointues encerclent le bâtiment.

Une forteresse défensive

Le prince-électeur Ludwig V transforma le château de Heidelberg en une forteresse au cours de la première moitié du XVIe siècle. Outre des tours massives et des murs de défense épais, des casemates furent érigées. Ces coursives voûtées aériennes avaient pour vocation de protéger ses occupants contre les tirs de l’artillerie ennemie. Les troupes pouvaient ainsi se déplacer sans se faire remarquer d’une fortification à l’autre dans l’enceinte du château.

Voûte de la casemate nord ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Julia Haseloff

Voûte de la casemate nord.

La casemate nord

La casemate nord, construite en 1535, relie la Grosse Tour à l’ouest à l’aile des Dames à l’est. Elle boucle le « fossé du Cerf » et le Stückgarten (jardin d’Artillerie) en direction de la ville. La casemate nord a servi au XVIIe siècle de socle pour la construction de l’aile Anglaise. Les visites guidées du château comprennent le parcours rapide de cette ancienne fortification.

Vue du bâtiment de la tour du Choux du château de Heidelberg ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende

Caché entre la tour du Choux et le mur de soutènement :l’ouvrage de barrage.

Fortifications sur le versant est

Des casemates ont été conservées jusqu’à ce jour aussi sur le versant oriental entre la tour de l’Apothicaire et la tour du Choux qui devancent le château. Elles proviennent de la seconde moitié du XVIe siècle. La coursive intérieure qui reliait la tour du Choux et le mur de soutènement était fondamentale dans le dispositif de défense du château. Cette casemate protégeait la montée vers le château depuis la vallée Friesental.

TIPP

Le centre d’accueil du château de Heidelberg propose en été des visites spéciales dans les casemates.

En savoir plus

Monuments et fonctions
Œuvres d'art et pièces
Époques et événements

Veuillez sélectionner un maximum de 5 mots-clés.