Bypass Repeated Content

LES RUINES ROMANTIQUES LES PLUS CÉLÈBRES AU MONDE

Château de Heidelberg

Stückgarten von Schloss Heidelberg; Foto: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Julia Haseloff
Déambulation avec la ville de Heidelberg en toile de fond

Le jardin d’Artillerie

Du Stückgarten (« jardin d’Artillerie ») s’ouvre l’une des plus belles perspectives sur le château de Heidelberg et la ville qui s’étend en contrebas au bord du Neckar. La porte d’Elisabeth – un cadeau d’anniversaire princier datant du XVIIe siècle – constitue un motif de carte postale apprécié des visiteurs.

Vue de la Grosse Tour du château de Heidelberg ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende

Le jardin d’Artillerie est situé aux pieds de la Grosse Tour.

Fortification avec vue imprenable

Vers 1525, Ludwig V fit construire un puissant rempart à l’ouest du château sur la base de talus artificiels entourés de murs. Le prince-électeur y fit positionner des canons pour défendre sa résidence. Ceux-ci étaient également appelés « Stücke ». Le soubassement de la Grosse Tour et la tour demi-circulaire de cinq étages appelée « Rondell » constituent les derniers vestiges de l’ancienne fortification. L’enveloppe murale éclatée du Rondell a été transformée en terrasse et offre une vue magnifique sur la plaine du Rhin.

Détail d’une gravure sur cuivre du château de Heidelberg de Matthäus Merian datant de 1620 ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Andrea Rachele

Le jardin d’Artillerie historique.

Transformation en un jardin d’agrément

Le prince-électeur Friedrich V, soucieux de promouvoir une représentation adéquate, commanda vers 1613 à son architecte Salomon de Caus de transformer le jardin d’Artillerie en un jardin d’agrément privé pour son épouse. Les espaces libres sur les remparts furent emmurés et clos par une volière au sud. La majestueuse porte d’Elisabeth voisine y donnait accès. Une petite allée mènait à l’aile Anglaise dans le jardin. Les parterres décoratifs étaient un ravissement pour la princesse-électrice et les dames de sa cour.

Vue de la porte d’Elisabeth dans le jardin d’Artillerie du château de Heidelberg ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer

Preuve d’amour pour une épouse exigeante.

La porte d’Elisabeth

La porte d’Elisabeth, commandée par Friedrich V à Salomon de Caus et située dans le jardin d’Artillerie, est un véritable joyau. Il l’a fit construire pour sa femme Elizabeth Stuart en 1615. Selon la légende, ce cadeau d’anniversaire fut érigé en une seule nuit. Le bâtiment en forme d’arc de triomphe est orné de fins motifs sculpturaux. De nombreux animaux comme des grenouilles, des lézards et des écureuils se cachent dans le feuillage de ces vieilles pierres.

En savoir plus

Œuvres d'art et pièces

Veuillez sélectionner un maximum de 5 mots-clés.